Boun Khao Phansa ບຸນເຂົ້າພັນສາ

Commençant chaque année à la pleine lune du septième mois (juillet), le boun Khao Phansa est une fête bouddhique qui signifie l’entrée du Carême bouddhique et qui coïncide avec le début de la saison des pluies.

Comme toutes les fêtes religieuses, les monastères seront nettoyés la veille afin de pouvoir accueillir les festivités. Le boun Khao Phansa est l’occasion pour les lao de se rassembler dans les temples afin de prier et faire des offrandes aux bonzes et de recevoir leur bénédiction, et à travers eux, recevoir la protection de Bouddha, des ancêtres et des forces supérieures. Cette cérémonie traditionnelle est l’occasion pour les lao d’acquérir des mérites durant lesquelles les fidèles apportent dans les temples des offrandes de plats cuisinés accompagnés de riz, d’encens de bougies et autres objets sacrés.

Le carême bouddhique est la période pour les moines d’entrer dans une retraite qui durera trois mois pendant laquelle ils vont se consacrer principalement à l’étude et la prière.

Les deux premiers jours, les religieux se confessent à leurs supérieurs hiérarchiques. Ensuite, pendant toute la durée du carême, ils observent strictement les règles prescrites par la religion qui, notamment, leur interdit de passer la nuit hors des pagodes, ils ne quitteront pas l’enceinte du temple et devront se soumettre à diverses règles plus strictes que de coutume tout en se consacrant à l’étude et à la méditation. Le déplacement quotidien des bonzes pour quémander leur nourriture, notamment à travers les campagnes, devient difficile.

Le carême bouddhique se termine le jour de la pleine lune d’octobre nommé Ork phansa.

Partagez à mes amis sur les réseaux sociaux :
eleifend mattis nec venenatis tempus mattis elit. Donec risus fringilla eget